Clapier à lapin : quels critères pour bien le choisir ?

Si l’on cherche à se lancer dans l’élevage de lapins, il sera indispensable d’investir dans un ou plusieurs clapiers pour garantir un habitat confortable aux animaux. Le clapier doit aussi garantir la sécurité de ces derniers. Malgré son coût, il représente ainsi  un investissement dont on ne pourrait tout simplement pas se passer. Pour  bien débuter la cuniculture, il convient toutefois de s’attarder sur certaines caractéristiques essentielles pour choisir son clapier.

Le clapier : de quoi s’agit-il ?

clapier lapinLe clapier désigne tout simplement une petite cabane édifiée pour l’élevage de petits mammifères domestiques, comme les lapins ou les cochons d’Inde. On l’installe généralement dans la basse-cour au côté d’un poulailler. C’est d’ailleurs pour cette raison que l’on classe la viande de lapin dans la catégorie des viandes blanches.

Autrefois, les éleveurs concevaient eux-mêmes leur propre clapier en usant des matériaux qu’ils avaient à leur disposition. Aujourd’hui, on peut trouver différents modèles de clapiers prêts à l’emploi conçus avec une grande variété de matériaux pour s’adapter aux besoins de chaque éleveur. Malgré la présence du clapier, qui servira donc de logement aux lapins, il sera indispensable de les entrer à l’intérieur en cas d’hiver vraiment rigoureux, car le froid extrême peut leur être fatal. On peut cependant prévoir un système de chauffage en guise d’alternative.

Un clapier de qualité se doit d’être à la fois robuste et bien résistant aux intempéries. Mais pour pouvoir bien le choisir, il faut tenir compte de certaines spécificités. On a notamment le choix entre plusieurs types de configurations et matériaux.

Meilleur clapier lapin : La sélection de Mister Jardin pour 2020

Combien de clapiers installer dans son jardin ?

clapier lapin exterieurSi l’on veut se lancer dans l’élevage de lapins, on doit en priorité se questionner sur le nombre de clapiers dont on pourrait avoir besoin. En général, il faudra un clapier destiné spécialement pour la reproduction, un clapier pour placer les femelles, un autre pour les mâles reproducteurs, un autre clapier pour mettre les femelles en gestation ou celles qui allaitent et un clapier pour les lapereaux. Prévoir aussi un clapier supplémentaire pour accueillir provisoirement les nouveaux arrivants et un autre pour placer les lapins durant les jours de nettoyage des cages.

Si vous souhaitez simplement acheter un clapier pour sortir votre lapin en été ne tenez pas compte des conseils ci-dessus. Si vous avez un lapin domestique et que vous souhaitez le sortir de sa cage en été pour son bien-être, alors investir dans le meilleur clapier sera parfait.

Quelles caractéristiques retenir pour le choix d’un clapier ?

Le clapier se doit avant tout de devenir un habitat confortable pour les lapins qui y sont élevés. Si l’on cherche à élever quelques lapins domestiques, on peut se tourner vers des modèles simples avec un seul étage. Par contre, pour l’élevage d’une petite colonie de rongeurs, on peut choisir un clapier à deux étages. Il faut veiller à placer la cage du bas à 25 cm du sol au minimum. Mais en général, les clapiers sont déjà surélevés pour assurer leur protection contre les animaux nuisibles, mais aussi pour mieux les isoler de l’humidité. Idéalement, le clapier doit être installé sur un terrain en pente afin de simplifier l’évacuation de l’urine.

Si l’on veut se spécialiser dans la cuniculture, il sera indispensable d’installer des clapiers avec cloison pour prévenir la transmission de parasites ou de maladies entre les animaux. Il faut privilégier les clapiers dotés de porte large, pour pouvoir les nettoyer plus facilement.

Quelle taille choisir pour un clapier ?

clapier lapin xxlOn ne doit pas acquérir n’importe quelle taille de clapier. Il faut le choisir en fonction de la taille de ses lapins. Pour les races de lapins de taille moyenne, on choisira de préférence un clapier mesurant 75 x 75 x 55 cm. Pour des lapins de grande taille, une cage mesurant au moins 100 x 75 x 55 cm sera indispensable. Mieux vaut toujours acquérir une cage large surtout si l’on prévoit par la suite d’y placer plusieurs lapins, le clapier lapin xxl  étant sur ce point le nec plus ultra.

Évitez par contre les cages trop profondes, qui seront beaucoup plus difficiles à nettoyer. Pour accueillir les lapins ayant une portée, il faut aussi penser à acheter un clapier de très grande taille, d’au moins 1m50 de longueur, que l’on désigne souvent par le terme « boîte à nid ». On le garnit généralement de paille pour offrir plus de confort à la mère et à ses lapereaux. Ils disposeront ainsi de plus d’espace jusqu’à leur sevrage.

A voir aussi :   Enrouleur de tuyau d'arrosage : Ce qu'il faut savoir pour bien le choisir

En résumé, mieux vaut toujours opter pour un clapier spacieux, bien proportionné à la taille des animaux qui y seront logés. Le lapin devra pouvoir s’y allonger et s’y tenir debout sans risquer de se cogner la tête au plafond.

Quel matériau choisir ?

Plusieurs matériaux peuvent servir à la conception du clapier.

Le ciment

Le clapier en ciment est généralement conseillé dans le cadre d’un élevage à grande échelle. Il ne semble ainsi pas adapté pour un usage particulier. Malgré sa résistance et sa durabilité, il n’est pourtant pas pensé pour garantir le bien-être et le confort des animaux. Il est en effet prédisposé à l’humidité. Il ne faut pas non plus oublier son poids assez conséquent, qui empêche de pouvoir le déplacer d’un endroit à l’autre.

Le bois

clapier lapin boisLe bois est très certainement le matériau de prédilection pour la conception d’un clapier. D’ailleurs, il apportera une petite note esthétique au jardin. Il sera pourtant plus apprécié pour ses propriétés d’isolation.

On peut opter pour un clapier conçu avec du bois de pin ou du sapin, préalablement traité contre les insectes xylophages et les intempéries. Les clapiers en bois étant assez légers, on peut ainsi les déplacer aisément.

Le plastique

Le clapier en plastique peut être utilisé aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur. Il résiste très bien aux intempéries tout en garantissant une assez bonne isolation. De plus, ce type de clapier est beaucoup plus facile à nettoyer. Les barreaux en plastique sont cependant à éviter, car les lapins risqueraient de les ronger, ce qui serait particulièrement néfaste à leur santé.

Le métal

On trouve également différents modèles de clapiers métalliques. Ces derniers sont toutefois destinés à une utilisation intérieure pour l’élevage des races naines.

L’hygiène, un autre critère essentiel

Le clapier devra normalement contenir autant de compartiments que d’occupants. L’air et la lumière doivent pour cela bien pénétrer à l’intérieur des cages à travers des portes grillagées. On doit aussi veiller à bien choisir l’emplacement du clapier afin de protéger les animaux des agressions climatiques et les intempéries. Prévoir également une bonne protection contre les courants d’air. Privilégiez de préférence une installation contre un mur afin de garder le clapier et ses occupants bien au sec et à l’abri des vents dominants.

Il est conseillé d’investir dans des petits parcs grillagés, à installer dans le jardin, qui serviront d’enclos de promenade aux lapins afin qu’ils puissent gambader selon leurs envies dans l’herbe. Pour assurer leur équilibre, il ne faut en effet pas les garder enfermer toute la journée dans leur cage.

clapier lapin double

Quels accessoires pour compléter le clapier ?

Pour que les lapins se sentent bien chez eux dans le clapier, il faut penser à faire quelques aménagements. Certains accessoires pourront s’avérer indispensables pour accroître le confort des animaux.

La mangeoire

Pour maintenir les animaux en bonne santé, aussi bien les lapins que les rongeurs, il est indispensable de leur fournir des aliments propres. Les éleveurs auront donc intérêt à accorder de l’importance à leur mangeoire.

Celle-ci se fixe généralement sur l’extérieur du clapier, afin de pouvoir la remplir et la désinfecter plus facilement. On utilise généralement de l’acier galvanisé pour la conception des mangeoires, les animaux ayant tendance à les ronger. Ces dernières se déclinent en une multitude de tailles et de formes pour s’adapter aux besoins de chaque éleveur.

L’abreuvoir

abreuvoir lapinL’abreuvoir doit aussi être installé en hauteur. Les lapins étant des animaux qui boivent beaucoup d’eau, il faut veiller à toujours garder de l’eau fraîche à leur disposition, et ce, à tout moment de la journée et même la nuit.

L’eau peut être remplacée par du jus de fruit bio. L’eau doit aussi être changée tous les jours. On a notamment le choix entre un abreuvoir automatique ou un abreuvoir à pipette. Peu importe le modèle choisi, il faudra veiller à le fixer correctement pour éviter qu’un animal ne le renverse.

La litière

On trouve aujourd’hui une multitude de marques proposant toutes sortes de litière clapier à lapin. Pour concevoir une litière pour des lapins, on peut opter pour des copeaux de pin, tremble, hêtre ou peuplier. Leur coût peut être assez élevé. Ils garantissent toutefois un véritable confort aux lapins. Ils absorbent en effet très bien l’humidité, tout en étant très doux pour leurs pattes.

On peut aussi miser sur de la paille pour fabriquer la litière de ses animaux. Elle est plus accessible que les copeaux, mais n’aspire pas cependant très bien l’humidité. Pour les lapins très sensibles ou allergiques, on conseille de miser sur une litière composée de chanvre. Dans tous les cas, que l’on opte pour une litière constituée de caillebotis, de copeaux, de foin ou de paille, on recommande une épaisseur de 20 cm au minimum. Il faut enfin veiller à ce que le taux d’humidité de la litière ne surpasse pas les 30 % au risque d’occasionner la prolifération de bactéries, de parasites ou de champignons.

Le râtelier

Il peut aussi s’avérer ingénieux de fixer sur la porte du clapier un râtelier pour approvisionner les lapins en herbe fraîche ou en foin plus facilement.

Dernière mise à jour le 2020-08-03