Scarificateur : Guide pour bien choisir cet outil indispensable

Pour avoir un beau jardin, il faut irrémédiablement recourir à un outil performant pour l’entretenir. Grâce à un scarificateur, la pelouse sera débarrassée efficacement des parties mortes. En aérant le sol, cet appareil va favoriser d’autant plus sa croissance. Encore faut-il savoir choisir entre les modèles électriques, thermiques ou manuels. Il faut notamment se baser sur la dimension de la surface à scarifier,  les outils de coupe,  la largeur de coupe ainsi que la profondeur de pénétration des lames pour faire son choix. Voyons tout cela en détail.

scarificateur

Quels sont les avantages d’un scarificateur ?

scarificateur pelousePour qu’un gazon reste toujours vert, l’arroser et le nourrir ne suffisent généralement pas. Il faut également le scarifier afin qu’il reste en parfaite santé. Cette action consiste à travailler le sol à une certaine profondeur pour le débarrasser de ses parties mortes, mais aussi pour enlever la mousse ou encore le feutrage racinaire, qui a tendance à asphyxier le sol au fil du temps en générant une acidité excessive. Il est conseillé de passer le scarificateur sur le gazon au moins deux fois par an, idéalement au printemps et en automne.

L’appareil est équipé de griffes, de dents ou de couteaux acérés. Les premiers permettent de venir à bout de la mousse. On parle dans ce cas de démousseurs. Les scarificateurs à couteaux sont destinés à émietter les débris végétaux. Quatre roues confèrent au scarificateur sa mobilité. Après le passage de la machine, le sol respire à nouveau et peut profiter des éléments vitaux indispensables à sa santé, comme le soleil, l’air et l’eau. Il ne faut pas confondre le scarificateur avec la tondeuse, car cette dernière ne peut pas éliminer les racines superficielles ou les nouvelles pousses. Ce sont tout simplement deux outils complémentaires.

Démousseur ou scarificateur à couteaux ?

scarificateur démousseur électriqueComme déjà évoqué, le démousseur se distingue par ses rouleaux dotés de griffes ou ses dents qui servent à nettoyer la surface d’une pelouse. Il fonctionne généralement avec un moteur électrique de 600 à 750 W, et est adapté pour l’entretien d’une surface inférieure à 300 m2. Le moteur d’un scarificateur est maintenu et protégé par un carter.

Le scarificateur à couteaux élimine les mousses et détruit les mauvaises herbes. Ce type d’appareil est beaucoup plus performant qu’un démousseur. Il peut être équipé d’un moteur électrique pouvant atteindre une puissance de 1800 W, ou d’un moteur à essence d’une puissance de 5 cv avec 160 cm3 de cylindrée. Pour les terrains plus petits, de moins de 100 m2, on peut facilement se contenter d’un scarificateur manuel.

Scarificateur manuel, électrique ou thermique ?

Le choix dépendra essentiellement de la surface à traiter, bien que d’autres paramètres soient aussi à prendre en compte.

Le scarificateur manuel

scarificateur manuelLe scarificateur à main est très certainement le modèle le plus abordable et le plus écologique. Il est facile à manipuler et donne de très bons résultats. Après la scarification, il suffira d’enlever les débris végétaux et les déchets à l’aide d’un râteau ou d’une tondeuse à gazon. Il faudra ensuite balayer le gazon et disposer les mousses dans un sac à déchet.

L’usage du scarificateur manuel nécessite pourtant un peu d’effort et peut être fatigant, car il ne marche qu’à la force des bras. Il faut d’ailleurs privilégier les modèles à roues pour plus de confort et de praticité lors de son utilisation. Alors, à moins d’être partant pour un peu d’exercice, mieux vaut se tourner vers un autre modèle de scarificateur.

Le scarificateur électrique

scarificateur électriquePour scarifier un gazon d’une surface inférieure à 500 m2, on peut se tourner vers un modèle électrique, à condition toutefois de disposer d’une prise à proximité. Les scarificateurs électriques sont peu bruyants et ne requièrent pas beaucoup d’entretien. L’utilisation de rallonge électrique évite d’être trop limitée dans ses déplacements, mais peut toutefois entraver énormément les mouvements, rendant l’appareil peu pratique surtout sur des terrains plus larges.

Pour un terrain allant jusqu’à 300 m2, une puissance de 1000 W est suffisante. Au-delà, il faut un scarificateur d’une puissance comprise entre 1300 et 1800 W. Pour assurer les fonctions d’un démousseur, il faut simplement remplacer les couteaux de l’appareil par des griffes.

Le scarificateur thermique

scarificateur thermiqueFonctionnant à l’essence, le scarificateur thermique est idéal pour entretenir un gazon de plus de 500 m2. Il est plus pratique et plus efficace que ses homologues. Il est d’autant plus apprécié pour son autonomie et le gain de temps dont il fait profiter lors de l’exécution des travaux. Les professionnels ont d’ailleurs recours à ce modèle pour maintenir toujours verts les terrains de golf ou les pelouses des grandes propriétés.

A voir aussi :   Bien choisir une fendeuse de buches pour faire son bois de chauffage

Le scarificateur thermique représente toutefois le modèle le plus cher sur le marché. Il ne faut d’ailleurs pas oublier que les moteurs les plus puissants ne fonctionnent pas à plein régime. L’un des principaux inconvénients du scarificateur thermique réside dans le bruit de sa motorisation, nécessitant l’usage d’un casque antibruit. Pour prévenir les pannes, il faut entretenir régulièrement le scarificateur thermique.

Promotion en coursAccessoire jardinage #1 Scarificateur thermique AL-KO Combi Care 38 P Comfort bac inclus
Promotion en coursAccessoire jardinage #2 Einhell Scarificateur thermique GC-SC 2240 P (Moteur 4 temps, Largeur de travail 40 cm, Guidon pliable, Surface conseillée 1200 m²)
Promotion en coursAccessoire jardinage #3 Scarificateur Bosch - AVR 1100 (1100 W, Bac 50 L, Largeur de coupe 32 cm)
Promotion en coursAccessoire jardinage #4 AL-KO Combi Care 38 E Comfort Scarificateur
Promotion en coursAccessoire jardinage #5 Einhell Scarificateur thermique GC-SA 1335 P (Moteur 4 temps, Largeur de travail 35 cm, Grand bac de ramassage de 28 l, Carter en PVC, Surface conseillée 1000 m²)
Accessoire jardinage #6 SCARIFICATEUR EMOUSSEUR 1500W

Les principaux critères pour choisir son scarificateur

bien choisir un scarificateur

Plusieurs critères peuvent influer sur le choix du meilleur scarificateur.

Le poids du scarificateur

Il s’agit d’un élément à ne pas négliger lors du choix d’un scarificateur. Plus le modèle sera léger, plus sa prise en main sera facile.

Dents, griffes ou couteaux ?

Pour plus d’efficacité dans ses fonctions, le scarificateur doit être équipé d’un nombre appréciable de dents, de griffes ou de couteaux. La majorité des modèles en compte 18 à 20 tandis que d’autres possèdent jusqu’à 38 lames. Ceux en acier trempé sont plus résistants face au temps et à l’usure.

La profondeur du travail

La plupart des scarificateurs disponibles sur le marché sont équipés d’un système permettant de régler la profondeur de pénétration des lames. En fonction du travail à effectuer, ces dernières peuvent pénétrer le sol à quelques millimètres de profondeur seulement ou bien jusqu’à plusieurs centimètres.

L’appareil peut ainsi effleurer le sol pour enlever les débris de végétaux à la surface ou la creuser vraiment en profondeur pour l’aérer et favoriser la repousse du gazon.

Le guidon

Pour une meilleure maniabilité, il vaut mieux se tourner vers un modèle de scarificateur muni d’un guidon réglable, qui s’ajuste aisément à la taille de son utilisateur, offrant ainsi un confort de travail optimal lors des travaux de scarification. Sur certains modèles encore, le guidon est repliable, les rendant moins encombrants et permettant ainsi de les ranger plus facilement.

Le bac de ramassage

scarificateur avec bac de ramassagePour faciliter le travail, il faut aussi miser sur un modèle équipé d’un bac de ramassage. Pour les grandes surfaces, un bac de 50 l est conseillé. Pour ceux qui possèdent un scarificateur manuel ou un modèle qui ne dispose pas de bac de ramassage, il leur faut tout simplement passer la tondeuse après la scarification, car cette machine possède normalement un bac de récupération. Sans bac de ramassage des déchets, l’on est obligé de ratisser le terrain après la scarification.

La largeur de coupe

La largeur de coupe est aussi un élément à ne pas sous-estimer lorsqu’il faut acheter un scarificateur, surtout si l’on possède une pelouse assez importante. Elle doit en effet être proportionnelle à la surface à scarifier.

La gamme de prix

Le budget que l’on souhaite allouer pour l’acquisition d’un scarificateur est aussi décisif lors du choix des modèles. Si l’on dispose d’un budget peu conséquent, on s’orientera irrémédiablement vers un scarificateur manuel. Les scarificateurs électriques restent accessibles, mais tout va dépendre de la puissance développée par le moteur et de l’ergonomie de l’appareil. Les modèles thermiques sont généralement les plus coûteux et conviennent plus à des usages professionnels ou pour des particuliers ayant un très grand jardin.

Comment utiliser un scarificateur ?

bien utiliser un scarificateurLe scarificateur est généralement un outil simple à utiliser. Il faut toutefois respecter certaines précautions pour prévenir les accidents domestiques. Avant de l’employer, il faut toujours se baser sur son manuel d’utilisation.

Il faut maintenir une distance d’au moins 15 mètres avec les personnes alentour, et interdire aux enfants ou aux animaux domestiques de s’en approcher lorsqu’on l’utilise pour éviter les projections de débris. Pour un meilleur confort d’utilisation avec un modèle électrique, on peut passer le câble par-dessus l’épaule. Ce qui évitera de le sectionner.

Lorsqu’on travaille un terrain incliné, il faut se mouvoir parallèlement à la pente et non de haut en bas. La scarification doit se faire grâce à des allers retours. Il est déconseillé de fumer à proximité d’un scarificateur à essence, que ce soit durant l’utilisation, le remplissage du moteur ou l’entretien de l’appareil. D’ailleurs, tout produit inflammable doit être éloigné de la surface du travail. Pour travailler avec un scarificateur thermique, il faut enfiler des vêtements de travail ainsi que des protections auditives, pour couvrir le bruit de l’appareil.

Comment entretenir un scarificateur ?

Peu importe le modèle de scarificateur que l’on possède, il est impératif de nettoyer les dents, les griffes ou les couteaux après utilisation. Il faut se munir de gants de protection avant de réaliser cette opération. Le moteur doit également être débranché avant toute manipulation.

L’entretien d’un scarificateur thermique consiste aussi à contrôler le niveau d’huile du moteur, à faire les vidanges en suivant les conseils du fabricant, à nettoyer le filtre à air ainsi que la bougie. Cette dernière doit être ôtée avant toute manipulation.

Dernière mise à jour le 2020-06-05