Le désherbeur : Un outil de jardinage utile pour éliminer efficacement les adventices

Aucun jardinier n’est épargné par les mauvaises herbes qui assaillent son terrain. Ces dernières ayant tendance à pousser rapidement, beaucoup ont recours à des désherbants pour remédier au problème. La plupart ne sont pourtant pas écologiques et peuvent à la longue avoir des conséquences désastreuses sur la qualité du sol. Il existe pourtant un outil efficace pour désherber le jardin et les allées, et qui ne risque pas de nuire aux végétaux qui poussent sur le terrain : le désherbeur. Voyons ensemble les meilleurs modèles ainsi que les critères pour l’acheter sans se tromper.

désherbeur

Notre sélection des meilleurs désherbeurs pour 2020

Désherbeur : de quoi s’agit-il ?

Désherbeur électrique de jardinPour limiter le développement des mauvaises herbes dans le jardin, qui peuvent occasionner des ravages conséquents, un désherbage régulier s’impose. Et pour ce faire, le désherbeur est le meilleur atout du jardinier. Cet appareil simple à manier va permettre de garder le gazon vert et impeccable, sans devoir recourir à des produits chimiques souvent nocifs. Il permet également d’entretenir un jardin en évitant de se salir les mains. D’ailleurs, au-delà d’une certaine surface, le désherbage manuel ne représente plus une solution pertinente. L’action du désherbeur permettra également de préserver toutes les plantations d’un jardin ou d’un potager des éventuels dommages pouvant être causés par les adventices. Pour un résultat parfait, il peut être utilisé en complément du scarificateur ou d’autres outils de jardinage.

Un désherbeur peut être manuel, électrique ou thermique. Le choix dépendra de plusieurs critères, comme l’étendue du terrain à désherber, la puissance de l’appareil,  le confort d’utilisation de l’appareil et bien d’autres encore. Peu importe le modèle, le fonctionnement d’un désherbeur est relativement simple. Il est d’ailleurs très pratique et agréable à utiliser. Il suffit normalement d’appliquer sur les herbes à éradiquer la chaleur ou la vapeur d’eau provenant du dispositif pour en venir à bout. Le désherbeur manuel fonctionne sur le même principe pour éliminer les adventices, mais sans utiliser de chaleur ni de vapeur.

Désherbeur manuel, électrique ou thermique ?

On trouve sur le marché trois types de désherbeur : le désherbeur à main, le désherbeur électrique ou le désherbeur thermique.

Le désherbeur manuel

désherbeur manuelLe désherbeur à main est le modèle le plus accessible sur le marché. Sa manipulation est très simple. Cet outil permet de se débarrasser des herbes sans trop de difficulté. Son utilisation est recommandée pour les petites superficies. On l’emploie généralement en complément de la tondeuse à gazon ou du scarificateur. Grâce au désherbeur, plus besoin de recourir à un désherbant chimique.

Les principaux avantages de cet outil sont sans doute son prix abordable et sa maniabilité. Il permet d’entretenir son jardin sans trop d’efforts, et avec un certain confort en prime. Ce qui évite au jardinier de se fatiguer. Le désherbeur manuel représente en plus un outil écologique permettant de travailler proprement sans utiliser de désherbants nocifs aussi bien à la santé de l’utilisateur qu’à l’environnement. Il n’a besoin ni de courant ni de carburant pour fonctionner. Le désherbeur manuel promet d’excellents résultats sur une faible surface, en venant à bout des mauvaises herbes et des racines de pissenlits. Il représente une alternative parfaite pour les férus de jardinage qui souffrent de lombalgie, ou encore aux femmes enceintes qui veulent continuer à entretenir de façon modérée leur jardin.

Le désherbeur électrique

désherbeur électriqueLe désherbeur électrique est tout aussi écologique que le désherbeur à main. Il est pourtant beaucoup plus efficace, car il est en mesure de produire une chaleur intense, générée via une résistance,  pouvant atteindre les 600°C, et qui permet de se débarrasser des mauvaises herbes. L’outil se compose d’une buse permettant de bien encercler les adventices à détruire. La forme en cloche de cette dernière permet de préserver les autres plantes de la chaleur dégagée par le désherbeur électrique. Sa manipulation est facilitée grâce à une longue canne. Cet appareil procure ainsi un confort d’utilisation certain au jardinier. Léger et peu encombrant, on aura aucun mal à le déplacer ou à le ranger. Ne générant aucune source de flamme, le désherbeur électrique garantit la sécurité de son utilisateur. Pour un désherbage de qualité et afin de retrouver une pelouse verte, on peut facilement se laisser tenter par un désherbeur électrique. Les modèles proposés par les fabricants étant nombreux, il faudra se baser sur trois critères principaux pour en choisir un :

  1. Le désherbeur électrique doit être ergonomique, c’est-à-dire facile à prendre en main grâce à une canne de longueur réglable ainsi qu’une poignée rendant le maniement aisé et confortable
  2. La présence d’une buse ventilée sur l’appareil est un plus
  3. Le temps de montée en température varie entre 5 à 7 secondes en fonction des modèles. Sur d’autres, ce dernier dépasse toutefois les 15  secondes, ce qui tend à retarder considérablement le travail de désherbage.
A voir aussi :   Taille-haie : Guide pour bien choisir son modèle thermique ou électrique

Contrairement aux autres outils de jardinage motorisés qui se déclinent pour la plupart dans des versions électriques sur batterie, une telle variante du désherbeur n’est pas encore proposée sur le marché actuellement. Un tel modèle serait en effet très énergivore.

Le désherbeur à gaz et à eau

désherbeur à gazPour éradiquer les mauvaises herbes, le désherbeur à eau utilise de la vapeur d’eau. Il faut simplement appliquer cette dernière sur les pissenlits ou les adventices à tuer. Le choc thermique ainsi généré par l’appareil va permettre de venir rapidement à bout de ces derniers en les détruisant à la racine. Il représente ainsi un véritable allié pour les jardiniers. Certaines herbes aux racines plus longues nécessiteront toutefois plusieurs passages du désherbeur. Dans certains cas, il sera indispensable de refaire le désherbage une quinzaine de jours après.

Le désherbeur thermique est agréable à utiliser et s’avère très facile à prendre en main. Il est aussi apprécié pour son côté écologique, car il évite le recours aux désherbants ou tout autre produit chimique. Il donne d’excellents résultats pour un jardin parfaitement entretenu.

désherbeur thermiqueAvec le désherbeur thermique, on peut travailler son jardin même en cas de pluie, et on peut désherber pratiquement les coins et les recoins du jardin sans trop de contraintes. L’usage du désherbeur à gaz pourra d’ailleurs être détourné. Il pourra par exemple être utilisé pour brûler un tas de feuilles mortes dans les régions où c’est autorisé, pour allumer un barbecue, etc.

On distingue deux grandes catégories de désherbeur thermique : le désherbeur thermique à flamme nue et le désherbeur à infrarouge. Ils sont tous les deux 100 % écologiques et permettent de venir efficacement à bout des herbes et plantes indésirables dans le jardin.

  • Le désherbeur à flamme nue va assécher les adventices grâce à une flamme à haute température. Cette dernière doit être appliquée à proximité des mauvaises herbes à traiter et non directement sur celles-ci, au risque de brûler toute la zone à entretenir. Une distance de 5 cm est indiquée pour dessécher complètement les herbes. Le désherbeur à flamme nue peut être équipé  d’une bouteille à gaz ou d’une cartouche, et est muni d’une lance. Cet outil est adapté aux grands terrains. Certains désherbeurs à flamme nue permettent même de désherber des surfaces encore plus étendues. Pour ce faire, on utilise une bouteille à gaz plus grande et on la fixe sur un chariot.
  • Le désherbeur thermique à infrarouge utilise des rayonnements infrarouges pour produire de la chaleur, qui servira ensuite à dessécher entièrement les adventices. Tout comme le premier type de désherbeur thermique, il fonctionne au gaz et se dote d’une lance. Il est toutefois moins énergivore que le désherbeur à flamme nue. Il permet d’éradiquer efficacement les mauvaises herbes, tout en épargnant les autres plantes. Sa canne est en effet équipée d’un capot qui limite les effets induits par la chaleur.

La surface du jardin est-elle un facteur à prendre en compte ?

désherber un grand jardinLa surface à désherber est un critère essentiel dans le choix d’un désherbeur. Pour un petit jardin, on peut se contenter d’un désherbeur à main. On peut aussi utiliser un désherbeur électrique pour finir le travail plus rapidement. Il ne faut pourtant pas oublier que ce dernier nécessite la présence d’une source d’électricité à proximité ainsi que l’utilisation de rallonge, pouvant énormément gêner le travail. De plus, ce dispositif ne pourra pas être utilisé par temps de pluie.

Pour le désherbage de terrains étendus et pas trop accidentés ni pentus, il est conseillé de choisir un désherbeur à gaz équipé d’une bonbonne plus lourde pour travailler des heures durant sans s’interrompre. Au contraire, pour les terrains en pente, mieux vaut opter pour un désherbeur portatif, qui est plus facile à déplacer que la bouteille de gaz disposée sur un chariot. Il est aussi moins encombrant et sera donc beaucoup plus facile à ranger. Certains fabricants proposent toutefois des sacs à dos permettant de transporter aisément les bonbonnes de gaz. Cet accessoire permettra aux jardiniers de travailler confortablement.

Le désherbeur : des précautions à prendre ?

L’utilisation d’un désherbeur thermique doit se faire avec beaucoup de prudence afin d’éviter les départs de feu accidentels, surtout pour ceux qui vivent dans les zones très ensoleillées ou dans les régions arides. Il ne faut également pas oublier que le gaz reste un produit dangereux. Le risque d’accident n’est pas à exclure en cas de fuite. De plus, le gaz peut être nocif aux insectes et autres animaux utiles dans le jardin. Il faut donc bien vérifier le dispositif avant de l’utiliser.

Dernière mise à jour le 2020-06-05