Abri de jardin : Un espace de stockage utile et fonctionnel

Avoir un abri de jardin est devenu indispensable pour ranger aussi bien les outils que le mobilier de jardin. Beaucoup l’utilisent également en guise d’abri-bois servant à stocker le bois de chauffage. On a aujourd’hui l’embarras du choix en matière d’abris de jardin. En plus de son côté pratique, son esthétique entre également en ligne de compte lorsqu’il faut choisir son abri de jardin, ce dernier se déclinant en toutes sortes de modèles, de styles et de matériaux. Voici donc un guide complet afin de bien choisir son abri de jardin. Nous y abordons les critères à prendre en compte avant de passer à l’achat et vous présentons aussi les meilleurs modèles du moment.

Abri de jardin : pour quelles utilisations ?

Abri de jardinL’abri de jardin peut se plier à toutes les envies. Il importe de le choisir en tenant compte de ses besoins. Un abri de jardin peut en effet servir à ranger petit et gros outillage, tout comme il peut servir à stocker temporairement les meubles de jardin en cas d’intempéries. On peut également y ranger les outils de bricolage, les vélos, etc. D’ailleurs, il peut aussi être utilisé en guise d’atelier de bricolage. Beaucoup s’en servent comme d’une annexe de vie ou d’un salon d’extérieur durant les beaux jours. Le choix d’un abri de jardin dépendra essentiellement de son usage.

Pour ceux qui recherchent simplement un endroit où stocker leur matériel de jardinage, et qui ne se soucient pas énormément du côté esthétique, ils pourront s’orienter vers un abri de jardin en métal. Il s’agit très certainement du modèle le moins cher sur le marché. Le métal est pourtant un matériau des plus robustes. Toutefois, il ne procure pas une bonne isolation. C’est pour cela qu’on se sert principalement d’un abri de jardin en métal pour faire du stockage.

Ceux qui veulent faire installer un abri de jardin multiusage auront, quant à eux, intérêt à opter pour un modèle en résine ou PVC. Ce matériau est parfaitement adapté pour les régions pluvieuses. Il ne nécessite d’ailleurs que peu d’entretien.

Pour pouvoir se servir de son abri de jardin comme d’une annexe de vie, il est indispensable de s’orienter vers un modèle en bois.  Ce matériau représente un excellent isolant et est apprécié pour sa robustesse. Pour l’entretenir, on a le choix entre peinture et lasure. Le bois est toutefois plus onéreux.

Les meilleurs abris de jardin pour 2020

Abri de jardin en bois, en résine ou en métal ?

Chaque matériau possède ses avantages et ses inconvénients, dont il faudra tenir compte au moment de choisir son abri de jardin.

L’abri de jardin en résine

abri de jardin en résineLa résine est un matériau à la fois esthétique et facile à monter. Son coût demeure également abordable. On a généralement le choix entre une large palette de couleurs. Les fabricants proposent également toutes sortes de design pour s’adapter aux goûts de chacun.

Il sera toutefois indispensable de choisir une résine de qualité, à la fois résistante aux UV et aux variations de température. Le PVC résiste bien à l’humidité et requiert un minimum d’entretien. Il suffit d’utiliser un tuyau d’arrosage pour le nettoyer efficacement.  Il résiste également bien aux chocs.  Attention toutefois, car il ne sera pas possible de réparer un abri de jardin en résine.

L’abri de jardin en métal

abri de jardin en métalSi l’on cherche à faire installer dans son jardin une petite cabane pour stocker du matériel, sans trop se soucier de l’aspect esthétique, on peut miser sur un abri de jardin en métal, qui est normalement facile à monter et  à entretenir.

Le principal avantage de ce type d’abri réside dans son prix abordable. L’abri de jardin en métal n’est cependant pas épargné par le risque de corrosion. Il sera alors indispensable de poser une peinture pour métal ou un antirouille pour le préserver.

L’abri de jardin en bois

Son aspect naturel, qui se fond magnifiquement bien dans le décor du jardin, fait du bois le matériau le plus prisé dans la conception d’un abri de jardin. Il est aussi apprécié pour ses propriétés isolantes, qui permettent de profiter du chalet de jardin plusieurs mois d’affilés. L’abri de jardin en bois est aussi le seul qui peut facilement s’isoler de l’intérieur, idéal pour créer une petite dépendance totalement autonome.

A voir aussi :   Poulailler : Guide pour bien le choisir et élever des poules

On peut ainsi utiliser l’abri en guise d’annexe, de bureau, de chambre supplémentaire, d’atelier de bricolage, de salle de jeux, et plus encore. Il importe toutefois de choisir des parois épaisses pour assurer la durabilité ainsi que la stabilité de l’abri de jardin en bois. Contrairement aux autres matériaux, le bois requiert cependant plus d’entretien et son coût est d’ailleurs beaucoup plus onéreux. Le prix peut cependant varier en fonction de l’essence choisie : pin, sapin, douglas, etc.  Il faut d’ailleurs privilégier du bois autoclave ou du bois THT, qui sont imputrescibles et qui résistent à de nombreuses agressions.

abri de jardin en bois

La toiture : un critère à ne pas sous-estimer

abri de jardin toit platSi l’on cherche un modèle original, qui se démarquera des abris de jardin des voisins, il faudra très certainement faire attention aux détails qui vont faire la différence. La toiture en fait partie. Pour un abri de jardin, on a le choix entre plusieurs configurations : un toit plat, un toit mono-pente ou un toit double pente. Pour la couverture, on a aussi le choix entre plusieurs matériaux :

  • Le feutre bitumé (ou roofing) est un revêtement se présentant sous forme d’une bande d’étanchéité bitumée souple clouée sur le toit de l’abri de jardin. Il est très facile à poser, normalement sur des panneaux hydrofuges de type OSB, et représente aussi la solution la moins onéreuse.
  • Le shingle, facile à poser et apprécié pour ses propriétés isolantes et son étanchéité. Il consiste en une superposition de plaques bitumées, dont l’apparence se rapproche de la tuile ou de l’ardoise, et qui se posent sur de la volige ou des panneaux de bois hydrofuges de type OSB. Ces plaques résistent bien aux intempéries et sont disponibles en plusieurs couleurs.
  • Les plaques goudronnées possèdent quelques ressemblances avec les tuiles romaines. Elles sont conseillées dans les zones humides.
  • La tôle acier peut être utilisée sur les abris fabriqués dans le même matériau. Elle est cependant déconseillée si l’on prévoit d’utiliser l’abri de jardin comme d’une pièce à vivre, car durant les journées pluvieuses, cette couverture peut devenir très bruyante.
  • Les toitures végétalisées sont écologiques et ajoutent une touche de charme supplémentaire à une cabane de jardin.

Le plancher : indispensable ou non ?

Un plancher peut se révéler nécessaire dans plusieurs cas. Il sera par exemple obligatoire pour un abri de jardin pensé pour stocker du matériel craignant l’humidité ou encore des outils de valeur. Le plancher sera tout aussi indispensable dans un abri de jardin qui va principalement servir d’atelier ou de pièce à vivre pour l’été afin d’agrémenter le confort des habitants.

Pour le plancher d’un abri de jardin, on a généralement recours à du bois, même si d’autres matériaux comme le PVC sont aussi envisageables avec des abris de jardin dans le même matériau. Pour optimiser l’isolation à l’intérieur de l’abri, mais aussi pour prévenir les remontées humides, il faudra penser à faire couler une dalle en béton sur laquelle le plancher va reposer. Pour plus de confort, on peut aussi le recouvrir d’un parquet ou d’un autre type de revêtement de sol, qui va d’ailleurs embellir l’abri de jardin. Il est conseillé d’investir dans un film d’étanchéité afin de se prémunir des remontées capillaires.

Qu’en est-il des portes et fenêtres de l’abri de jardin ?

Un abri de jardin qui va servir au stockage de matériel n’aura pas forcément besoin de fenêtres. Ces dernières seront utiles dans le cas où la cabane de jardin va servir d’annexe à la maison. Elles vont permettre à la lumière de pénétrer dans l’abri tout comme elles vont faciliter l’évacuation des poussières. En tant que pièce de vie, l’air doit bien circuler dans l’abri de jardin. Si les fenêtres vont servir principalement à faire entrer de la lumière, elles peuvent être fixes. Pour un gain de confort optimal, il faut privilégier les fenêtres à double vitrage.

Pour pouvoir faire entrer facilement du matériel de jardin volumineux dans un abri, mieux vaut choisir une porte double. Pour optimiser l’espace, on peut se laisser tenter par une porte coulissante. Il faut toujours vérifier avant achat que l’abri de jardin est bien équipé d’un système de verrouillage, car ce n’est pas toujours le cas.

abri de jardin porte coulissante

Abri de jardin : quelles règlementations ?

bien choisir son abri de jardinAvant de construire son abri de jardin, il ne faut pas oublier de prendre en compte les surfaces au sol afin de pouvoir être en conformité avec la loi.

Pour les surfaces inférieures à 5 m2, aucune démarche administrative n’est requise. Cet abri de jardin réduit servira notamment à entreposer du bois de chauffage, des outils de jardinage, des vélos, etc. Il est généralement facile à installer. Cette solution est idéale pour les petits budgets ou les personnes qui ne veulent pas encombrer leur jardin.

Entre 5 m2 et 20 m2, il est indispensable de faire une déclaration de travaux.  Avec cette surface, on peut déjà profiter d’un espace de rangement confortable. On peut y stocker des appareils plus volumineux. À partir de 15 m2, l’abri peut servir de pièce à vivre supplémentaire à la maison.

Au-delà des 20 m2, il faudra impérativement faire une demande de permis de construire auprès des autorités compétentes pour pouvoir construire son abri de jardin. Il faut d’ailleurs s’enquérir des règles d’urbanisme auprès de sa mairie pour savoir si une telle construction n’est pas soumise à des règlementations spécifiques.

Dernière mise à jour le 2020-09-28