Quand planter les tomates ?

Tomates cerises, cœur de bœuf, délice d’Or… sont tout aussi savoureux les uns que les autres. La plantation des tomates n’est pas une tâche difficile. Il suffit de connaître les propriétés de la tomate et les périodes propices à sa culture. Il est même possible de décupler les récoltes en veillant à protéger les plants contre l’excès d’eau et les intempéries. Quelques astuces pour réussir à faire survivre les tomates du potager.

À quel moment planter les tomates ?

comment planter tomatesVous pouvez semer vos graines dès le mois de mars. Mais pour garantir la qualité des jeunes plants, il vaut mieux s’en procurer auprès des professionnels. Une fois que les jeunes pousses sortent de terre, mettez-les sous serre ou sous châssis pour les préserver du vent froid. Employez le tissu perforé ou les toits en plastique habituellement réservés aux légumes du froid.

Lorsque les plants atteignent les 5 à 7 feuilles, vous pouvez les déplacer en pleine terre. Préparez le sol avant le repiquage. Il faut ameublir le terrain, le désherber et apporter un supplément organique en soufre. La température ne doit pas être au-dessous de 20 °C au moment de la plantation. Espacez vos pieds de plants de 60 cm environ.

Si vous habitez les régions du sud de la France, vous pouvez repiquer vos plants après le 14 mai, fin des Saints de Glace. La température y est plus chaude. Les jeunes tomates préfèrent la chaleur pour croître. D’autres jardiniers s’y prennent vers la fin avril.

Dans l’île de France, les agriculteurs sèment les tomates vers mi-mai. À cette période, les gelées sont définitivement chassées. Dans certaines régions, vous pourrez cultiver vos tomates même jusqu’en juillet. Tout découle de la température de votre région.

La technique de taille dépend de la variété de tomates. Par exemple, pour les tiges gourmandes, il est indispensable de couper les feuilles sous l’aisselle de la tige principale ou les feuilles au sol. Elles ne donneront pas de fruits et vont consommer les sèves inutilement. Par contre, pour les petites variétés telles que les cerises, la taille n’est pas nécessaire. La récolte se fait, à peu près, dans les 4 mois après les semis. Les fruits se récoltent au mois de juillet ou en août.

A voir aussi :   Les insectes et animaux utiles pour le potager

Les bonnes pratiques pour améliorer les rendements des plants de tomate

plantation tomatesLorsque vous passez au repiquage des plants, pensez à redonner de la vigueur au sol. Certains engrais existent spécialement pour les tomates. Ils ont des effets immédiats. Vous verrez, les tiges seront robustes pour supporter les fruits en abondance. Il suffira de les verser aux pieds des plants de tomate. L’arrosage sur la partie inférieure facilitera l’incorporation de l’eau au sol. Évitez d’arroser les feuilles des tomates pour ne pas les fragiliser face aux maladies.

Les tomates sont souvent victimes d’invasions telles que le mildiou. Vous la reconnaitrez par les feuilles qui sèchent et virent au brun. Ce champignon va se répandre jusqu’aux racines. Les tomates vont arrêter de croître et elles auront du mal à murir. De plus, ce ravageur est capable de s’hiverner et recommencer ses attaques la prochaine saison. Il n’y a rien de redoutable dans le potager. Le mildiou se propage facilement avec l’air comme avec l’humidité.

Afin de l’éviter, il est conseillé de planter vos tomates dans un abri tel que la serre. Le froid le favorise également. Pensez à bien éloigner les plantes au risque de contagion des feuilles qui se rapprochent. Arrosez les pieds uniquement, mais pas trop. Il vaut mieux les voir en manque d’eau que d’être trempés. Au cas où les plantes seraient atteintes par le mildiou, n’hésitez pas à couper les parties contaminées.

Et pour supprimer les autres contaminations, traitez les autres plantes avec du bicarbonate de soude ou avec des huiles essentielles. Les plantes greffées ont été créées pour développer plus de résistance à cette maladie. Alors, n’hésitez pas à combiner plusieurs variétés de tomates pour les protéger entre elles et garantir une récolte satisfaisante.